L’installation “Point to Point” de Mark Napier fut montrée au Whitney Museum of American Art, à New York, dans le cadre de l’exposition Data Dynamics, en 2001.

Cette installation se présente de la manière suivante : dans l’espace d’exposition, une caméra de surveillance capte les mouvements des visiteurs et les convertit en morceaux de texte, qui sont projetés sur l’écran. Simultanément, sur Internet, des internautes peuvent voir ce qui se passe dans le musée, tout en écrivant, eux aussi, des morceaux de textes, par le mouvement de leur souris, qui seront transmis et projetés sur l’écran, dans le musée.

Cette installation a pour but de mettre en relation l’espace physique concret d’un lieu d’exposition et l’espace virtuel d’Internet. Elle crée une interaction et un lien entre des personnes qui ne sont physiquement pas dans le même espace, mais dont le produit des actions va se retrouver dans un même espace, sur un écran, notamment par l’intermédiaire d’Internet.

webcam_clip3

Via cette installation, Internet entre non seulement dans un musée, mais est aussi un instrument pour y faire entrer virtuellement des personnes qui se trouvent peut-être à des milliers de kilomètres de là.

Liens :

–         Whitney Artport : http://artport.whitney.org/

–         Point to Point: http://www.potatoland.org/point